la soul society

clan de dino rpg
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Final Fantasy II [PSP]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
naruto
langue trés bien pendu
langue trés bien pendu
avatar

Nombre de messages : 655
pseudo dinorpg : lilo280
pseudo dinoparc : lilo280
Date d'inscription : 08/01/2008

MessageSujet: Final Fantasy II [PSP]   Sam 16 Fév - 12:25

EDITEUR : Ubisoft
DEVELOPPEUR : Square Enix
TYPE : Jeu de Rôle
SITE WEB OFFICIEL : finalfantasy1.eu.com/lang.php?lang=fr
SORTIE FRANCE : 07 février 2008
SORTIE USA : 24 juillet 2007
SORTIE JAPON : 07 juin 2007
CLASSIFICATION : Déconseillé aux - de 12 ans
SIMILAIRE A: Final Fantasy / Astonishia Story

C'est sans surprise que Final Fantasy II se profile dans le sillage du remake PSP de son aîné. Si j'éviterai de vous faire le coup du copier/coller strict, et quelque part convenu dans ce cas de figure, disons que cet épisode profite du même type, limité, d'ajouts, et entend bien jouer sur son nom plutôt que sur ses atouts afin de pousser le chaland à sortir ses gils.

Un Final Fantasy en cachant un autre, voici donc pour vous chers lecteurs, le remake du deuxième épisode la série. Cependant, la réalisation globale ainsi que l'intérêt étant calqués sur ceux de Final Fantasy, nous passerons rapidement sur le cas de ce Final Fantasy II. Tout d'abord, sachez que d'un pur point de vue technique, les différences entre les deux jeux sont absentes. Mêmes graphismes, mêmes effets graphiques (ombres des nuages, effets de poussière, courbes venteuses...), les sorts ayant également été retravaillés pour un résultat plus convaincant qu'à l'origine ou sur Gameboy Advance. A ce sujet, sachez qu'en plus des donjons inédits de la mouture GBA, la PSP se dote d'un nouveau labyrinthe et de divers bonus comme des armes ou objets inédits ainsi qu'une galerie d'artworks qui vient compléter un bestiaire qui se remplira au fur et à mesure que vous éliminerez vos ennemis. Et Dieu seul sait que vous aurez tout le loisir d'en rencontrer, des ennemis.

Le jeu reste plaisant à regarder mais dénote également de la fainéantise de Square.On touche ici du doigt un des gros problèmes du titre qui tient en la fréquence très élevée des combats. Le hic est qu'en parallèle de phases de level-up indispensables pour occire certains boss, on doit parfois se coltiner un affrontement toutes les cinq secondes. Epuisant d'autant que le récit multiplie les allers et retours lors des premières heures entre trois ou quatre villes. Ainsi, en plus de rixes à répétition, il faudra constamment refaire les mêmes trajets pour satisfaire les demandes de NPCs. Ceci dit, ces phases nous permettent néanmoins de nous endurcir même si ici, on constate un gros changement avec Final Fantasy et a fortiori moult RPGs. Il faut en effet savoir que Final Fantasy II n'intègre pas la notion de niveau ou d'expérience. Par contre, au fil des batailles, vos statistiques augmenteront. Un coup, il s'agira de vos HP, un autre, de votre force et ainsi de suite. Par contre, s'il est toujours question d'acheter vos magies dans des boutiques, celles-ci gagneront en puissance au fur et à mesure que vous les utiliserez. Plus classique dans son approche, il est toutefois satisfaisant de voir que les sorts deviennent rapidement plus puissants.

Minwu est un personnage connaissant parfaitement les arcanes de la magie. Dommage qu'il nous quitte assez rapidement.Malheureusement, d'un strict point de vue du système de jeu, on déplorera l'absence de jobs. A l'instar de Final Fantasy, vous commencerez votre épopée avec quatre personnages que vous pourrez plus ou moins spécialiser en fonction des armes que vous leur achèterez. Notez tout de même que les héros sont plus ou moins prédisposés à certaines techniques. Par exemple, Maria est plus à l'aise avec une lance ou la magie blanche alors que Guy, lui, manie plus facilement la hache et la magie noire. A vous donc de voir ce qui vous intéresse le plus. Pour rester dans le gameplay, signalons plusieurs défauts un brin envahissants. Pour commencer, la mappemonde est toujours accessible en appuyant sur deux touches, ce qui est peu pratique compte tenu de la position des boutons de la Playstation portable. Ensuite, les items sont bien trop chers, notamment les Ether (comme dans quasiment tous les Final Fantasy) ou les tentes.

Si un des héros venait à mourir, veuillez vous rendre à l'église la plus proche pour une petite résurrection.Enfin, il est regrettable de pouvoir simplement ressusciter un personnage mort en se rendant dans une église plutôt qu'en se rendant dans une auberge. Certes, cela est gratuit mais c'est plus enquiquinant qu'autre chose. En parlant d'auberges, on reprochera aussi que le montant des chambres varie en fonction des blessures de vos personnages qui seront automatiquement résorbées après une nuit réparatrice. Au rayon des idées originales moyennement exploitées, citons la possibilité de se souvenir de mots importants lors de discussions. Intéressant et utile mais mal pensé puisqu'ici il suffit de cliquer sur le seul mot rouge dans la phrase puis de le ressortir ensuite pour avoir des renseignements complémentaires sur tel ou tel événement. Pour l'anecdote, ce système sera enrichi et au centre du jeu d'aventure de Capcom, Glass Rose. A part ça, pas grand-chose à signaler, Square Enix s'étant contenté du minimum syndical afin de ramasser le plus de pépettes possible. Et dire qu'il y a encore quelques naïfs qui pensent que la société ne nous gratifiera jamais d'un remake de Final Fantasy VII. Honnêtement, vous trouvez ça crédible ?

GRAPHISMES 9/20
Du même niveau que ceux du précédent opus, les graphismes de Final Fantasy II ne rendent pas hommage aux capacités de la console. Néanmoins, les sorts sont plus jolis et quelques effets météo ajoutent au charme de certains décors.

JOUABILITE 12/20
Square n'a apporté aucune amélioration au système de jeu original. De fait, l'apprentissage de sorts est limité tout comme les combats, la fréquence de ces derniers est trop élevée, on ne peut se déplacer avec le stick et il est difficile de se repérer sur la mappemonde, toujours accessible par la combinaison de touches Rond + Select. En outre, toujours pas de traduction française, les textes étant simplement disponibles en anglais... Et en japonais. Misère, misère.

DUREE DE VIE 13/20
Une difficulté toute relative pour peu qu'on ne se perde pas en chemin. Tout comme dans Dawn Of Souls, on profite de donjons inédits rajoutant à la longévité. Enfin, si vous désirez débloquer tous les artworks, exclusifs à cette version PSP, ainsi que le bestiaire du jeu, vous pourrez rajouter quelques heures de jeu. Au final, disons que vous aurez besoin de 30 à 35 heures pour en faire le tour.

BANDE SON 14/20
La PSP peut se targuer de proposer les mélodies de Uematsu dans une qualité irréprochable. De plus, on appréciera à sa juste valeur des thèmes ou des ambiances musicales qui gagneront leurs galons par la suite.

SCENATIO 8/20
L'histoire est un peu plus intéressante que celle de Final Fantasy mais se résume, durant les premières heures, à faire d'incessants va-et-vient entre cinq ou six lieux. L'histoire en perd alors son peu de crédibilité d'autant que les personnages sont aussi effacés que leurs aînés et que les quelques éléments scénaristiques sont peu concluants.

NOTE GENERALE 9/20
Même topo, même punition pour Final Fantasy II qui n'est finalement que l'ombre du précédent épisode. Aussi peu évolué techniquement et ayant relativement mal vieilli lui aussi, le jeu se laisse suivre sans convaincre. Proposé à un prix trop élevé, non traduit, Final Fantasy II entend bien se vendre davantage sur son nom que sur les maigres bonus dont il profite sur PSP.









Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Final Fantasy II [PSP]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Photoshop] Final Fantasy - Fang
» Cherche joomla template final fantasy 7
» Discussion autour de Final Fantasy + Sondage !
» Final Fantasy
» Selon vous, quel est le meilleur Final Fantasy?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
la soul society :: jeux video :: final fantasy-
Sauter vers: